L’homme qui murmurait à l’oreille des orties

L’homme qui murmurait à l’oreille des orties

Articles sources: http://chairdepoulpe.com/2016/05/11/lhomme-qui-murmurait-a-loreille-des-orties/

×CET ARTICLE EST BASÉ SUR DES FAITS RÉELS. ENCADRÉ PAR DES PROFESSIONNELS DANS LEUR DOMAINE, VOUS NE DEVEZ PAS ESSAYER DE REPRODUIRE OU D’ESSAYER CELA PAR VOUS MÊME. CES ARTICLES ONT POUR SEUL BUT D’ÉVEILLER LA CURIOSITÉ, DE SUSCITER L’ENVIE ET DE DIVERTIR.

Vous connaissez tous la règle des trois en survie (1) ?

Et bien je viens d’en trouver une nouvelle version en revenant de ce stage. Trois jours de terrain, trois heures pour rentrer, trois douche pour faire partir l’odeur du feu… Pourquoi je vous parle de survie ?

Et bien comme j’ai rien d’autre à foutre de ma vie que de me taper des weekends de l’extrême, que j’ai soulé tout mon entourage à dire que je serais le plus heureux des hommes à tester le régime et la vie rude de Koh Lanta, que je me suis tapé tous les épisodes de the Island en râlant parce que c’était tricher que de faire du feu avec des loupes…

Et bien on a fini par m’emmener dans un petit weekend de trois jours avec un instructeur de survie! Tu voulais bouffer des plantes sauvages ? Me voilà bien servi…

Oui, c’est un vrai buffet à volonté qui s’étale sous nos yeux.

Alors pourquoi je ne me suis pas simplement aventuré en forêt pour goûter toutes les plantes que je trouvais comestible sur Wikipedia…

Je pense qu’une citation d’Alexandre Gossiome (l’instructeur) suffira à vous convaincre:

« tu vois cette plante, elle est comestible. Par contre 90% de celles qui ont sa forme sont des poisons mortels sans anti poison. C’est comme ça que l’empereur machin (2) a été empoisonné d’ailleurs ».

Ça jette un froid pas vrai ? Du coup être accompagné apporte pas mal de chose: deja la sécurité de ne pas goûter n’importe quoi, et en plus ça me permet d’être beaucoup plus alerte le jour où je fonde un empire.

Le genre de royaume dont